Nord-Kivu : début du procès des présumés kidnappeurs au stade de Goma

Le procès de cinq présumés kidnappeurs a commencé mercredi 4 mars au tribunal de grande instance dans la ville de Goma. Les audiences publiques sont organisées à l’esplanade du stade de l’unité de Goma, en présence d’une grande foule ainsi que de quelques autorités de la province.

Ce procès, tant attendu par la population de Goma ainsi que par les familles de victimes, s’est ouvert en fin de matinée du mercredi 4 mars. Un important dispositif de sécurité a été mis en place sur le site des audiences, pour empêcher tout débordement d’une population venue nombreuse et visiblement exaspérée de colère pendant l’instruction.

Le procès a été marqué par une vive discussion de droit entre la défense et la partie civile.

Sur les trois préventions à charge des inculpés: trois femmes et deux hommes, le tribunal a instruit pour cette première journée les infractions d’association des malfaiteurs et d’enlèvement. Au cours de leur audition, tous les cinq accusés ont rejeté en bloc les faits mis à leur charge, exigeant à leur tour, la comparution des victimes, requête à laquelle le tribunal est resté réservé. Selon le président du tribunal, Alphonse Wonga, ce procès devra être équitable car il revêt d’un aspect pédagogique et dissuasif, à l’endroit d’autres kidnappeurs potentiels. La séance a été renvoyée à ce jeudi 5 mars.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner