Kindu : les déplacés de Balanga vivant à Lokandu sollicitent l’assistance du gouvernement


Plus de 1.000 déplacés de Balanga vivant à Lokandu sollicitent l’assistance du gouvernement, pour regagner leurs villages respectifs après la reddition des miliciens ‘’Revendiquants.’’

Parmi ces déplacés, on compte des femmes violées et plusieurs malades.

« Je suis déplacée de Bweni I, à 24 Kms. Là nous n’avons plus des maisons où passer la nuit, plus même de nourriture. Nous sommes malades. Maintenant même, il y a des enfants qui sont à l’hôpital et d’autres dans les chambres de prière. Nous sommes restés sans plus rien. Nous avons tout perdu. Ici, je suis presque nue. Les femmes qui ont été violées sont ici, les autres sont à l’hôpital. Les autorités nous ont abandonnés. Nous ne savons pas comment nous allons vivre. Ceux qui nous avaient accueilli ici, n’ont plus rien. Leur riz est terminé. Manger c’est devenu un casse-tête. », a déclaré une femme déplacée.

Michel Bernard de Balanga, chef milicien du mouvement armé des « Revendiquants », s’est rendu aux FARDC avec plus de 680 éléments dans le Maniema, à Balanga, dans le territoire de Kailo.

Depuis juillet 2019, la milice « Revendiquants » sème la terreur dans le secteur de Balanga. Elle a été à la base de plusieurs exactions, notamment des tueries, des incendies des maisons, des déplacements forcés des populations et l’enlèvement de plusieurs personnes dont l’administrateur de Kailo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner