Général Ekenge : « Nous n’encourageons pas les civils à rentrer dans les villages situés sur l’axe Mbau-Kamago »

« Le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord n’a jamais appelé la population à regagner les villages situés le long de la route Mbau-Kamamgo  dans le triangle dit de la mort dans le territoire de Beni », a affirmé ce lundi 9 mars le porte-parole adjoint des FARDC face aux messages qui circulent sur les réseaux sociaux attribués à l’armée et appelant la population à regagner cette zone.

« Nous n’encourageons pas les civils à rentrer dans les villages situés sur l’axe Mbau-Kamago. Ce n’est pas indiqué pour le moment. Le moment opportun lorsque la sécurité sera consolidée on va remettre officiellement ces routes à l’autorité politico-administrative qui pourra demander à la population de renter », précise le général Sylvain Ekenge.

Selon lui, malgré la réhabilitation de la route Mbau-Kamango, celle-ci reste pour l’instant à l’usage militaire. Cela, jusqu’à la consolidation de la sécurité dans cette zone.

« Le rôle de l’armée c’est réhabiliter cet axe routier qui va de Mbau à Kamango et aussi de construire un autre qui va de Kasinga à Kididiwe qui va aboutir jusqu’à Lahe et dans l’avenir relier la route Mbau-Kamango à partir de PK46. Ces routes-là sont utilisées pour raison de ravitaillement de nos unités engagées en profondeur, jusqu’à ce que la sécurité soit consolidée », a indiqué le général Ekenge.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner