Sud-Kivu : deux morts après combats entre FARDC et Maï-Maï Raia Mutomboki

La situation est revenue au calme mardi 10 mars après la mort de deux personnes dans les affrontements entre FARDC et Raia Mutomboki. Selon les sources de la société civile et de l’armée, les combats ont eu lieu à Bigizi près de Chaminunu en groupement de Kalonge dans le territoire de Kalehe.

Ces sources renseignent que les assaillants ont fui après une heure d’échanges de tirs avec l’armée régulière

La situation s’est dégradée quand les Maï-Maï, conduits par un certain Amani Kachamba, ont tiré sur le militaire et le civil, qui est mort sur-le-champ, précisent-elles.

Ces Maï-Maï Mutomboki occupaient toute la zone de Cibinda, avant l’arrivée des FARDC qui les ont obligés de reculer vers la limite avec le territoire de Shabunda.

Le capitaine Augustin Malira, qui dirige les opérations Sokola 2 à Kalonge, affirme que ces miliciens sont à la solde d’un chef local, qui les aurait attirés vers la zone. La nouvelle dynamique de la société civile ajoute que, dans leur fuite, les assaillants se sont rabattus sur la localité de Bugaru qu’ils ont pillée en dispersant les habitants par des coups de balle.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner