Nord-Kivu : 19 personnes prises en otage par des Maï-Maï à Kanyihunga

Dix-neuf personnes sont prises en otage depuis dimanche 8 mars par un groupe Maï-Maï dans le village de Kanyihunga, groupement Malio, en chefferie de Bashu (Nord-Kivu).

Selon le président de la société civile locale, Moïse Kiputulu, ces Maï-Maï qui imposent des travaux forcés aux habitants, les accusent de refuser de payer leur jeton mensuel ainsi que « le Salongo » (travaux d’assainissement).

Moïse Kiputulu plaide également pour une présence efficace des FARDC et de la police dans la région, afin de restaurer l’autorité de l’Etat.

« Nous demandons aux services de sécurité, à travers les FARDC et même à la police, d’aller s’installer là-bas pour restaurer la paix et chasser les miliciens qui ternissent l’image du groupement et ses environs. Car le dimanche passé dans la soirée, ils ont arrêté 19 hommes et ils les ont emmenés dans la forêt. Ils les ont exigés de payer une rançon pour qu’ils les libèrent. Jusqu’à présent, nous n’avons toujours pas de leurs nouvelles », a-t-il expliqué. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner