Sud-Kivu : 58 miliciens Maï-Maï Raïa Mutomboki se rendent à l’armé


Cinquante-huit miliciens Maï-Maï Raïa Mutomboki du territoire de Shabunda se au Sud-Kivu sont rendus aux Forces armées de la RDC (FARDC) mardi 10 mars et se trouvent déjà au centre de transit de Nyamunyunyi à côté de l’aéroport de Kavumu.

Le porte-parole de la 33e région militaire, le capitaine Dieudonné Kasereka, déclare que le chef de guerre Raïa Mutomboki Ngandu a posé cet acte depuis son fief du territoire de Shabunda.

Il dit répondre à l’appel du chef de l’Etat demandant à tous les groupes armés de quitter la brousse au nom de la paix.

Des sources concordantes affirment que le chef de guerre Ngandu qui était très actif dans le groupement de Bamuguba Sud a déposé les armes, lui et ses 57 combattants.

Il s’est rendu à Isezya avec une vingtaine d’armes de guerre, et une quantité de munitions.

Le porte-parole de la 33e région militaire a également confirmé que Ngandu et 43 de ses hommes sont bien arrivés au camp de transit de Nyamunyunyi en territoire de Kabare.

Ils y rejoignent d’autres ex-combattants des groupes armés rendus dernièrement dans le territoire de Kalehe et qui attendent la suite du processus de démobilisation.

Cette énième reddition des groupes armés du Sud-Kivu est attribuée à la campagne de sensibilisation menées par les membres de la société civile, mais aussi à d’autres stratégies des FARDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner