Coronavirus : des personnes mises en quarantaine se plaignent de leurs conditions d’isolement

Des personnes mises en quarantaine dans une parcelle de l’avenue Tshanga dans la commune de Bandalungwa, où s’était rendu le premier cas déclaré de Coronavirus en RDC, se plaignent des conditions dans lesquelles se fait cet isolement.

Jerly Bukolo, procureur de la République à Lubumbashi, de passage à Kinshasa, s’est lui aussi retrouvé dans ce lot des personnes privées de sortie. Lui et ceux qui y habitent disent respecter cette décision par simple conscience.

« Le lundi on nous dit : vous êtes en quarantaine et vous ne sortez pas. On a désinfecté entre mardi et mercredi. On avait promis de masques. Rien n’a été fait. C’est seulement jeudi vers 13h qu’on a vu le médecin chef de zone de la commune de Bandalungwa qui est passé. Mais j’ai été très déçu par l’amateurisme qui caractérise cette équipe. Ils ont prélevé la température et poser des questions de routine. Aujourd’hui celui qui est passé n’avait pas des machines pour prélever. Il a dit que sa machine ne fonctionnait pas », s’indigne Jerly Bukolo.

Pour lui, « on n’en peut pas laisser des gens en quarantaine et ne pas répondre aux conditions de quarantaine ».

Vous pouvez l’écouter en cliquant ici :

/sites/default/files/2020-03/01._temoignage.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner