Nord-Kivu : la société civile « préoccupée » par le renforcement de la milice NDC-Rénové dans les territoires de Masisi, Lubero et Walikale

La société civile du Nord-Kivu affirme qu’elle est fortement préoccupée par le renforcement de l’administration de la milice du NDC-Rénové dans les territoires de Masisi, Lubero et Walikale. D’après l’un des rapporteurs de la société civile de Masisi, Amani Bakulu José, cette milice a déjà mis en place sa propre police dans les zones qu’elle occupe et fait payer des taxes illégales à la population.

Cette situation, qui prend de l’ampleur, inquiète de plus en plus la population et les organisations de la société civile.

« Ce qui est vrai la NDR-Rénové est en train de changer de base en créant des polices parallèles dans la zone. Certains sont vêtus des tenues bleues de la police nationale congolaise », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, la MONUSCO a reconnu que le port d’armes et des tenues militaires ou de la police d’un pays revient aux seules forces de défense et de sécurité.

« C’est un problème auquel les militaires ou les policiers sont effectivement confrontés, y compris la MONUSCO. Et ça complique les choses parce que parfois les représentants des milices ou de groupes armés ou des personnes non habilité portent effectivement des uniformes nationaux. C’est une situation qui n’est pas acceptable pour les FARDC et la PNC », a regretté le porte-parole intérimaire de la mission, Mathias Gillmann.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner