Butembo : la mairie appelle les étudiants à la sérénité pour honorer leur camarade tué par balle

Le maire adjoint de la ville de Butembo (Nord-Kivu) Patrick Tshiko a appelé les étudiants au calme et à la sérénité pour honorer la mémoire de leur défunt camarade tué par balle mardi 17 mars. Il affirme que le militaire accusé d’avoir tiré sur l’étudiant est déjà aux arrêts.

Patrick Tshiko regrette que l’étudiant se soit retrouvé dans les parages de l’endroit où il y avait un conflit parcellaire et le militaire était venu rétablir l’ordre.

« Les militaires étaient en train de venir rétablir l’ordre parce qu’il y avait une partie de la population qui a voulu reconstruire ce qui avait été démoli suivant l’esprit du jugement rendu. L’étudiant se trouvait dans les parages, près de son site universitaire. On ne sait pas comment la balle est sortie du fusil du militaire pour atteindre la tête de cet étudiant », a-t-il déploré.

Le maire adjoint de la ville de Butembo annonce que le militaire est déjà aux arrêts à l’auditorat militaire.

« Il sera jugé d’ici deux jours en procédure de flagrance selon le forfait qui a été commis », a-t-il précisé.

Il regrette que certains étudiants se livrent aux actes de vandalisme pour venger leur camarade. Il leur demande de rester calmes pendant cette période de deuil.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner