Bas-Uele : toujours pas de nouvelles d’une dizaine de personnes enlevées par la LRA

Une dizaine de personnes avait été enlevées dans la nuit du 13 au 14 mars dernier par les présumés rebelles de la LRA, dans la localité de Dikpay, en territoire de Bondo (Bas-Uélé). Selon les sources militaires, même si le calme est retourné dans cette contrée, on est toujours sans nouvelles de ces personnes qui sont entre les mains des ravisseurs.

Ces sources ont affirmé que ces présumés rebelles de la LRA sont venus de République Centrafricaine.

Après avoir mené une incursion dans la localité Dikpay, ils ont systématiquement pillé les biens de la population avant d’enlever dix-huit personnes parmi lesquelles trois filles mineures âgées de 13 à 15 ans.

Selon toujours les mêmes sources, une personne âgée, avait été relâchée après 3 km de marche, à la suite de la fatigue.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) rapportent qu'elles se sont lancées à la trousse des assaillants pour tenter de libérer les personnes enlevées.

Cet incident survient après deux autres enregistrés en l'espace de deux semaines dans le village Lebo et dans le foyer minier de Bakangu, toujours en territoire de Bondo.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner