Ituri : les FARDC récupèrent Kpandroma aux mains des miliciens de CODECO

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont récupéré, samedi 28 mars, sans combats le centre commercial de Kpandroma situé à environs 140 km, au Nord de Bunia dans le Territoire de Djugu (Ituri). Selon le commandant intérimaire du secteur opérationnel de l’armée en Ituri, Le général Yav Aul Ngol Robert, cette entité était occupée pendant plusieurs semaines par des éléments du groupe armé CODECO.

Il indique que l’objectif de l'armée est de restaurer l’autorité de l’Etat dans cette agglomération. A Kpandroma, les assaillants de CODECO y régnaient comme roi en exigeant des taxes, tout en organisant des tribunaux coutumiers.

C’est aux environs de 14h45’, heure locale, que des militaires congolais lourdement armés ont fait leur entrée au centre de Kpandroma dans le secteur de Walendu Pisti. Ils étaient dans trois camions en provenance de l’axe Djalusene en direction du territoire voisin de Mahagi.

Pour le commandant intérimaire du secteur opérationnel des FARDC en Ituri, les forces loyalistes ont investi cette cité sans aucune résistance de l’ennemi qui avait déjà abandonné le milieu quelques minutes avant l’arrivée des militaires.

Le général Yav Aul Ngol Robert appelle ces assaillants à se rendre car selon lui, les forces régulières vont continuer à conquérir tous les villages et localités que l’ennemi occupe dans le secteur de Walendu Pisti.

Certains habitants qui avaient fui le centre de Kpandroma par peur d’un accrochage entre les militaires et les assaillants commencent à regagner leur milieu dimanche 29 mars matin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner