Coronavirus : fermeture de la frontière entre la RCA et la RDC à Zongo

La frontière entre la RDC et  la RCA, au Sud-Ubangi, est fermée depuis la semaine dernière ; au lendemain de la décision du chef de l'Etat ordonnant la fermeture des frontières pour combattre le Coronavirus.

Selon le maire de Zongo, Michel Siazo, un couloir humanitaire a été ouvert en vue de l'approvisionnement en produits de première nécessité entre les deux rives de la rivière Ubangi.  

Sur place, certains habitants se plaignent de conséquences socio-économiques de cette mesure et tentent de traverser nuitamment. Les forces de l’ordre, qui doivent faire face à ces clandestins, sont dépourvues de moyens nécessaires pour faire appliquer cette mesure.

Le maire de Zongo indique que malgré l’existence de ce couloir humanitaire, des conséquences socio-économiques se font sentir dans sa ville.

Les opérateurs économiques venus de Gemena et d'autres localités du Sud-Ubangi se plaignent de rester longtemps à Zongo sans moyens. Ils tiennent à aller eux-mêmes écouler leurs marchandises, soit s'approvisionner à Bangui. Il en est de même pour les paysans locaux, qui font chaque jour, des navettes en RCA.

Depuis la fermeture de la frontière, chaque matin, ils brandissent leurs les marchandises non écoulées au maire de la ville.

Les forces de l'ordre de leur côté, repoussent toutes les nuits plusieurs clandestins qui tentent de traverser à Bangui. 

Face à cet état de choses, le maire a initié une ronde de sensibilisation en faveur de ses administrés sur les mesures d’hygiène, de distanciation sociale et surtout les risques de braver le confinement imposé par les autorités. Il sollicite un appui en unités flottantes supplémentaires en vue de multiplier des patrouilles le long de la rivière Ubangi pour empêcher les commerçants de faire la traversée de manière frauduleuse.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner