Sud-Kivu : 15 personnes en provenance de la Tanzanie mises en quarantaine à Baraka

Le maire de Baraka, Jacques Mbotchwa, a indiqué que quinze personnes en provenance, le week-end dernier de la Tanzanie, avaient été mises en quarantaine pour 14 jours afin de voir l’évolution de leur état de santé. Selon lui, toutes ces personnes sont en bonne santé.

Toutefois, Jacques Mbotchwa exprime ses préoccupations quant au manque d'équipements adéquats pour tester le Coronavirus. 

Il a sollicité l'aide de la MONUSCO et certains matelas disponibles pour assurer la quarantaine imposée à tout arrivant dans cette ville du Sud-Kivu.

Cette autorité de Baraka craint l'augmentation du nombre de personnes à mettre en quarantaine dans les jours à venir. 

Manifestation des réfugiés

Toujours à Baraka, environ 80 réfugiés burundais - hommes, femmes et enfants hébergés au camp de transit de Mongemonge - ont manifesté dimanche 29 mars près de la base de la MONUSCO à Mushimbakye. 

Au-delà de leurs conditions humanitaires qu’ils ont dénoncées. Ils disent craindre d'être infectés par le Coronavirus et d'autres maladies; vu l’insalubrité et la promiscuité de leur vie dans ce site de transit.

Ils ont demandé d’être délocalisés dans les prochains jours dans un véritable camps à Mulongwe ou à Lusenda.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner