Affaires sauts-de-mouton : l’UNC appelle au calme après une nouvelle invitation de Vital Kamerhe au parquet

L’Union pour la Nation congolaise (UNC), parti de Vital Kamerhe, directeur de cabinet du chef de l’Etat, invite ses cadres et militants au calme et à la sérénité, après la nouvelle invitation lancée mardi 7 avril par le procureur général du parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete contre son président.

Dans un communiqué de la direction politique nationale du parti, Aimé Boji, secrétaire général intérimaire de l’UNC, rapporte que Vital Kamerhe en appelle au sens élevé de patriotisme des cadres et militants et leur demande de s’abstenir de « tenir tout propos tendant à créer la polémique et de rester fortement mobilisés derrière le chef de l’Etat dans sa lutte sans relâche contre le fléau semé par le Covid-19 et toutes ses conséquences ».

Vital Kamerhe invite ceux qui se réclament de l’UNC au « strict respect » de la discipline qui caractérise le parti.

« L’UNC rappelle son attachement à l’Etat de droit, leitmotiv de son combat politique, lequel Etat protège les droits de tous tant sur la forme que sur le fond. Le respect de la justice est sacré et personne ne peut s’en détourner », note le communiqué.

Vital Kamerhe est attendu mercredi 8 avril au parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Matete « pour une communication en rapport avec les travaux de 100 jours » du Chef de l’Etat. M. Kamerhe a été cité plusieurs fois dans les enquêtes en cours et disposerait des renseignements à fournir à la justice afin de lui permettre d'étoffer le dossier de détournement des fonds alloués aux travaux de construction des sauts-de-mouton et des logements sociaux, indiquent encore des sources du parquet.

Le lundi 6 avril, il n’avait pas répondu à la première invitation, pour des raisons qui n’ont pas encore été communiquées.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner