Traque des ADF à Beni : l’armée appelle la population à ne pas fréquenter leurs champs

L’armée appelle la population du territoire de Beni à ne pas se rendre dans les champs se trouvant dans les zones de combats alors qu’elle mène encore les opérations contre les ADF. Dans une interview accordée mercredi 8 avril, le porte-parole intérimaire du secteur opérationnel Sokola 1, le lieutenant Antony Mwalushayi affime que des civils ont été tués lundi 6 avril à Halungapa, en violant ces consignes.

« Non seulement nous déplorons ce qui s’est passé à Halungupa. Mais du moins nous déplorons aussi la violation des consignes des civils données par les autorités militaires et aussi les autorités locales », a déclaré le lieutenant Antony Mwalushayi.

Il a rappelé que les autorités civiles et militaires avaient pris la décision d’interdire l’accès aux champs surtout dans les heures tardives. Mais la population n’a pas respecté ces consignes.

« Je n’oublie pas que nous sommes dans les opérations et que l’ennemi aussi cherche toujours à se ravitailler. C’est pourquoi nous demandons encore à la population de suivre nos consignes », a averti le lieutenant Antony Mwalushayi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner