André Atundu : « Il appartient à la justice d’expliquer la pertinence de mettre Kamerhe en détention à Makala »

L'arrestation d'un directeur de cabinet du chef de l’Etat est normale dans la vie démocratique d’un pays et suscite parfois beaucoup de fantasmes.  Il appartient à la justice d’expliquer la pertinence de le (vital Kamerhe) mettre en détention à la prison centrale de Makala, a réagi vendredi 10 avril à Kinshasa André-Alain Atundu, communicant du Front commun pour le Congo (FCC).

 « C’est au magistrat de nous dire pourquoi il a jugé opportun de mettre à Makala une personnalité aussi importante, qui est toujours directeur de cabinet », répond André-Alin Atundu à une question d’un journaliste au cours d’un point de presse.

Soutien au Dr Muyembe

S'exprimant sur le Covid 19, M. Atundu recommande à la population de suivre les informations communiquées par le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à la pandémie du Coronavirus et les autorités du pays afin de mettre un terme à la propagation de cette pandémie.

Le Front commun pour le Congo rend hommage au travail du Dr Jean-Jacques Muyembe pour les efforts déployés dans la lutte contre cette pandémie. Il demande à la population de se méfier de fausses nouvelles distillées sur les réseaux sociaux :

« Sur le plan médico-scientifique, nous ne devons nous référer qu’au docteur Muyembe. Sur le plan de l’Etat, seule la voix du chef de l’Etat, le président Félix Tshisekedi, doit nous guider dans cette mer houleuse ».

Le FCC propose de consacrer un budget conséquent à la recherche organisée par le ministère de la Recherche scientifique.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner