Nord-Kivu : les militaires imposent des taxes illégales aux usagers de l’axe Butembo-Kitakandi-Butungera


Les usagers de l’axe routier Butembo-Kitakandi-Butungera menant vers la  chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) sont soumis au payement de cinq cents francs congolais (0.26 USD) par traversée. Dans sa dénonciation faite lundi 4 mai, le coordonnateur territorial de la nouvelle société civile de Beni, Moise Kiputulu, indique que les militaires des FARDC auteurs de cette perception opèrent sans aucune inquiétude.

Cette somme, s’ajoute à celle de mille francs congolais (0.52USD) payés à la barrière par les motards qui prennent la direction de la chefferie des Bashu.

Il plaide ainsi pour l’implication des autorités compétentes dont le commandant urbain des FARDC, ainsi que la justice militaire pour mettre fin à cette pratique qu’il qualifie  de perception illégale.

D'après les témoignages recueillis par Radio Okapi, un simple cultivateur qui va dans cette zone sur sa moto, dépense par semaine près de 20 000 francs congolais (près de 10 USD) pour le carburant, la taxe de péage route et aussi cette somme d’argent perçue illégalement par des militaires.

La même situation est observée vers Kisalala, à la sortie Nord de la ville sur la route de Butembo-Beni.

Certains militaires sollicitent de petites sommes d’argent aux conducteurs d’engins roulants qui se rendent en direction de la ville de Beni.

Pour sa part, le commandant urbain des FARDC, le colonel Ombeni Copernic, a promis déployer ses services dans ces endroits pour suivre la situation car d’après lui, cette pratique est contraire à la mission des forces armées congolaises.

Le colonel Ombeni Copernic déplore également le fait que les dénonciateurs se limitent à dénoncer sans lui fournir des preuves pouvant lui permettre d’établir les responsabilités des auteurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner