RDC : les victimes des guerres de Kisangani réclament réparation, 20 ans après

Les victimes de la guerre d’un jour déroulée au centre-ville de Kisangani (Tshopo) et celles des guerres de trois et six jours continuent de réclamer réparation au gouvernement congolais. En effet, le 5 mai 2000, la ville de Kisangani était le théâtre des affrontements entre les armées rwandaise et ougandaise.

« On nous parle partout à travers les médias de l’Etat de droit. Nous, victimes de ces guerres réclamons également l’Etat de droit pour nous », plaide Bernard Kalombola, président du Collectif des victimes des guerres de Kisangani.

Outre le 5 mai, des troupes rwandaises et ougandaises s’étaient aussi affrontées du 5 au 10 juin 2000. Six jours de combat, d’où la guerre de six jours, causant environ 1 000 morts et 3 000 blessés. Des combats qui ont sinistré une grande partie de la ville de Kisangani.

20 ans après, rien n’est fait pour ces victimes qui continuent de réclamer réparation. Depuis le 15 janvier 2020, le collectif de ces victimes est en sit-in devant la primature.

« Cela fait 20 ans aujourd’hui 5 mai depuis que les armées rwandaise et ougandaise se sont affrontées au centre-ville de Kisangani, détruisant vies, habitations et autres biens. Depuis tout ce temps, nous n’avons reçu aucune assistance aussi bien de la justice internationale que de notre propre gouvernement », fait savoir Bernard Kalombola.

Il affirme que le Premier ministre a instruit son ministre des Affaires sociales pour leur prise en charge.

Mais, selonlui,  la réponse du ministre des Affaires sociales se fait attendre.

« Nous avons constitué ce collectif pour venir réclamer indemnisation, réparation et prise en charge du gouvernement congolais. Mais depuis le 15 janvier que nous sommes ici devant la primature et malgré notre âge et les graves blessures que nous portons faute de soins appropriés, personne ne nous répond », se désole M. Kalombola.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner