Sankuru : retour au calme après affrontements entre habitants d’Epindu et Kasongo Batetela

Le calme est revenu mercredi 6 avril dans la localité d'Epindu, secteur de Basonge, territoire de Lusambo, après les affrontements qui ont opposé le lundi dernier les habitants de ce village à ceux de Kasongo Batetela, secteur de Ndjovu, groupement d’Ehonga dans le territoire de Lubefu. Le ministre provincial de l'Intérieur du Sankuru, Remy Claude Mukonkole, l’a indiqué mardi 5 mai, précisant que plusieurs  personnes ont été blessées dans cette dispute.

Des sources locales témoignent qu'un habitant du village Ehonga a été passé à  tabac après avoir été surpris en flagrance avec une femme mariée originaire d'Epindu. La nouvelle s'est répandue jusque dans  son village et les proches de cet homme sont venus en renfort pour le secourir.

Ils se sont affrontés pendant plusieurs heures avec les habitants d’Epindu. Les belligérants utilisaient des armes blanches et traditionnelles.

Le chef de secteur de Basonge, lieu où les affrontements se sont produits, parle d'au moins dix blessés graves parmi les jeunes de secteur de Ndjovu. Une moto d'un habitant d’Ehonga a été arrachée et conduite à une destination inconnue.

Le ministre provincial de l'intérieur avance le chiffre de trois blessés graves lors de ces affrontements. Il envisage une descente sur place avec les députés provinciaux ressortissants de ce coin pour s'enquérir de la situation.

Remy Claude Mukonkole confirme que le calme est revenu à la suite de l'intervention des éléments de la Police nationale congolaise (PNC), venus du chef-lieu du secteur de Basonge.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner