Inondations à Uvira : un corps sans vie retrouvé et plus de 200 maisons détruites


Un corps sans vie a été retrouvé mardi 5 mai à Uvira, après les dernières inondations qui ont touché ce territoire du Sud-Kivu, à la suite de fortes pluies qui se sont abattues en avril dernier. L’administrateur du territoire, Alexis Kasangala Rashidi, qui livre cette information parle aussi de plus de deux cent trente-deux maisons détruites.

Selon lui, 2 écoles, de vastes champs de manioc et de riz ont aussi été endommagé dans la plaine de Ruzizi. Les villages de Luberizi-Nyamugali et Kimuka ont été les plus touchés.

A Luberizi, par exemple, les victimes de ces inondations sont, en majorité, des riziculteurs. Le moniteur agricole dans la région estime à 8 ha l’espace des champs de riz et de manioc détruits par les inondations dans les périmètres irrigués.

Pour l’instant, certains sinistrés sont logés dans des familles d’accueil. D’autres sont temporairement hébergés dans les écoles et les églises. La même situation est vécue à Kimuka, à l’Est de la cité de Sange.

Par ailleurs, les travaux de déviation exécutés sur la rivière Sange et Runingu, sur la route nationale numéro 5, facilitent en ce moment la circulation entre la ville et le reste du territoire d’Uvira.

Pour l’autorité territoriale, M. Kasangala, il s’agit des travaux d’urgence. Mais les grands travaux, selon lui, seront effectués pendant la prochaine saison sèche (mai-août).

En outre, Alexis Kasangala Rashidi a accompagné son équipe de distribution auprès de la Caritas développement pour recevoir quelques vivres, don du gouvernement central, destinés aux sinistrés de la Ruzizi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner