Ituri : des hélicoptères de la MONUSCO évacuent 13 militaires FARDC blessés au front

Treize militaires des FARDC blessés pendant les combats contre le groupe armé CODECO en territoire de Djugu ont été évacués ce mardi 12 mai à bord des deux hélicoptères de la MONUSCO. Aussitôt arrivés à Bunia, ils ont été transportés par quatre ambulances de la MONUSCO, qui ont été mobilisées pour les acheminer aux soins.

Selon des sources militaires, ces militaires ont été blessés dimanche 10 mai pendant les affrontements dans la forêt après avoir délogé les assaillants de la CODECO de la localité de Bese. Ils ont été évacués à pied par leurs compagnons jusqu’à Dala puis acheminés par véhicule à Mongwalu.

Certains parmi ces soldats sont affaiblis et ne peuvent pas marcher d’eux-mêmes.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, salue « l’appui permanent de la MONUSCO » aux FARDC pour mettre fin aux conflits armés en Ituri. Selon lui, cette intervention ponctuelle de la MONUSCO permet de sauver la vie de ces militaires qui étaient en détresse au front.

D’autres soldats blessés avaient été évacués la semaine dernière à Bunia, grâce aux hélicoptères de la MONUSCO, à partir de Roe en territoire de Djugu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner