Nord-Kivu : 800 ménages chassés du territoire de Lubero en situation précaire à Rutshuru

Plus de 800 familles des déplacés se trouvant actuellement  dans les champs  pénitentiaires de Nyongera  et dans les familles d’accueil à Rutshuru vivent dans des conditions difficiles et infrahumaines. L’alerte a été  lancée samedi 23 mai 20 par le  député provincial Bonaventure Shirimpuhwe. Selon cet élu du territoire de Rutshuru, ces déplacés, arrivés en mars 2020 à Rutshuru, ont été chassés du territoire de Lubero depuis 2017 à la suite des tensions armées.

Dans une correspondance adressée au gouverneur de province, le député Shirimpuhwe sollicite du gouvernement provincial et des organisations humanitaires, une assistance en faveur de ces déplacés, en attendant leur retour dans leurs milieux de provenance.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner