Coronavirus : le député Albert Kikuni dénonce un trafic aérien non sécurisé à Pangi

Le député Albert Kikuni Sombenyama, élu de la circonscription de Pangi, dénonce la violation des mesures décrétées par le chef de l’Etat pour lutter contre la COVID-19. Selon lui, il s’observe un atterrissage régulier des avions en provenance de Bukavu, à l’aérodrome de Kama, dans le territoire de Pangi.

Albert Kikuni Sombenyama appelle le gouvernement provincial à s’assumer, au cas où la province venait à être touchée par cette pandémie :

« Le mouvement migratoire a été arrêté pour que la population de l’intérieur puisse vivre en paix et soit exemptée de la propagation de cette maladie. Mais, le constat qui est triste c’est qu’au niveau de Kama (dans le territoire de Pangi), les avions atterrissent régulièrement. Et comme par malheur, ces avions-là amènent des gens de Bukavu à Kama. Donc, quelqu’un peut facilement déjà être atteint par la maladie et on va vivre les cas de Coronavirus au Maniema. C’est pour cela, j’ai jugé bon de dénoncer, de demander à l’autorité provinciale et son gouvernement de s’assumer ».

Selon lui, c’est la DGM et gouvernement provincial qui devraient mettre fin à ces mouvements.

« Je suis un représentant du peuple et je ne peux pas accepter que la décision du chef de l’Etat soit bafouée et que ma population vive dans une situation difficile », a-t-il soutenu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner