Maniema : montée de la criminalité urbaine dans plusieurs entités de Kindu

Un taximan moto est décédé jeudi 28 mai à l'hôpital général de référence de Kindu (Maniema) suite aux blessures causées par des bandits à mains armés non identifiés.

Selon la police, ces bandits ont tiré plusieurs coups de feu sur le taximan moto avant de s'évader avec son engin dans la nuit de mercredi à jeudi 28 mai, vers 1h du matin (23h TU) sur le bloc Omata, au quartier Lwama, dans la commune de Kasuku (Kindu).

Une heure après, un autre groupe de bandits à mains armées et non identifiés a forcé la maison d’un enseignant de l’université au bloc du plateau dans la commune de Mikelenge. Ils ont réussi à emporter deux valises de vêtements selon des sources policières. Quelques heures après, il y a eu un crépitement des balles au niveau du quartier 3Z où les malfrats n'ont pas pu opérer suite aux cris de secours de la population.

Ces actes similiaires sont signalés à Balanga, dans le territoire de Kailo.

Au Sud de la province, également, à Kabambare, dans la cité de Salamabila et le secteur de Babuyu, la situation sécuritaire reste instable suite à la montée de la criminalité. Les vols et pillages par des bandits armés sont quotidiennement signalés dans ces entités de la province du Maniema

Face à cette montée de la criminalité urbaine ces derniers temps dans plusieurs parties de la province du Maniema, la police a promis d'y remédier.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner