Nord-Kivu : controverse autour la 1ere année de Carly Nzanzu à la tête de la province

Une année après l’élection de Carly Nzanzu Kasivita à la tête de la province du nord-Kivu, le député provincial Promesse Kambale Matofali qualifie d’échec le bilan de cette première année du programme du gouverneur. Lors d'un point de presse à  Goma, il dit avoir constaté la mauvaise gestion des questions foncière, d’exploitation minière, de la situation sécuritaire et la crise sanitaire. Par contre, les proches de Carly Nzanzu dénonce une évaluation "précoce et irrégulière" faite par cet élu.

Promesse Kambale Matofali n’exclut pas une possibilité d’une motion de défiance contre Carly Nzanzu:

« Dans tous les secteurs il n’y a rien que l’honorable Carly a fait. Au niveau des finances par exemple, il ne sait pas ce qu’il doit faire et c’est à cause de ce tâtonnement qu’on n’arrive pas à l’évaluer. Par exemple, chez moi à Butembo, on ne vous dira rien comme action du gouverneur Carly. Et alors, nous ne pouvons pas être complices de cette mauvaise gestion. »

En revanche, le coordonnateur de la cellule de communication du gouverneur Serge Farini rejette ces allégations.

« L’évaluation faite hier par l’honorable Matofali est à la fois précoce et irrégulière. L’honorable Promesse vient de Butembo, où il a été sensibiliser la population sur le civisme fiscale. Il sait que le gouvernement provincial, tout comme l’assemblée, fait face aux difficultés de la rétrocession. Il connait que l’état d’urgence est à la base de la baisse vertigineuse des recettes en province », a-t-il expliqué

Un autre député provincial élu de Walikale, Prince Kihangi, a écrit au gouverneur la semaine dernière pour demander une évaluation à mi-parcours de sa gestion, estimant que plusieurs questions d’ordre sociale, sécuritaire et administrative ne sont pas résolues.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner