Ituri : incursion des militaires sud-soudanais à Aru

Une centaine de militaires du Soudan du Sud se sont introduits samedi 6 juin dans trois localités congolaises; à savoir: Kimba, Liku et Nyangaray 1, en chefferie de Kakwa, dans le territoire d’Aru (Ituri).

La société civile locale indique que c’est pour la cinquième fois en l’espace d’une semaine que cette force étrangère fait intrusion dans ce coin de la RDC, vidé de leurs habitants.
Ces militaires de l’armée régulière du Soudan du Sud lourdement armés se sont introduits d’abord au village de Kimba en chefferie de Kakwa, qui se trouve juste à la frontière entre les deux pays. Ils ont ensuite progressé aux villages de Liku et Ngangaray à 5 Km à l’intérieur du territoire congolais sans commettre des exactions contre des autochtones. Pris de panique, relate la société civile, toute la population de ces entités a fui. Une psychose générale était observée dans plusieurs localités de la chefferie de Kakwa et même au chef-lieu à Ingbokolo.

Toujours d’après la société civile, ces militaires du Soudan du Sud, qui seraient en train de poursuivre leurs ennemis, se sont retirés d’eux-mêmes après plusieurs heures.

Cette incursion irrégulière de l’armée du Soudan du Sud inquiète la population locale qui déplore l’absence des FARDC tout le long des frontières entre les deux pays.

Le porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo reconnait que cette force étrangère vient parfois piller les biens des citoyens congolais qui ont abandonné leurs villages.

Il rassure cependant que des dispositions sont déjà prises pour éviter des nouvelles infiltrations de ces militaires

Ces militaires sud-soudanais se sont introduits mercredi 27, vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 mai aux villages Liga, Arile et Karagba en chefferie de Kakwa, dans le territoire d’Aru.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner