Nord-Kivu : les responsables du groupement Bambuba-Kisiki interdisent tout mouvement de la population vers la nationale 4


Les responsables du groupement Bambuba-Kisiki, dans le territoire de Beni, en province du Nord-Kivu, interdisent tout mouvement des populations vers les zones où se déroulent les opérations militaires. C’est du côté Est de la route nationale numéro 4 où les incursions répétitives des rebelles Ougandais de l’ADF se font enregistrer ces derniers temps.

Pour le président du comité territorial de la jeunesse, Janvier Lasayiryo, cette décision est une mesure sécuritaire que la population doit respecter.

« Dans un premier temps la population doit d’abord respecter cette mesure. Mais, nous pensons que nous au niveau de la société civile, on doit être à côté de cette mesure pour savoir quels sont les effets que cette mesure est en train de produire. Nous pensons d’abord que la communauté, pour la prudence et pour la citoyenneté, elle doit d’abord respecter cette mesure. Mais elle nécessite beaucoup plus de rapprochement pour que les parties prenantes soient informées de suivi de cette mesure, de son impact mais aussi de sa finalité », a déclaré Janvier Kasayiryo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner