Des policiers déployés en Ituri réclament le paiement d’arriérés de leurs soldes


Une dizaine de policiers déployés en Ituri réclame le paiement de plusieurs mois d’arriérés de leurs soldes. Ces arriérés s’élèvent, pour certains d’entre eux à trois mois et à huit mois, pour d’autres. Dans une déclaration faite jeudi 11 juin à Radio Okapi, ils affirment avoir mené des démarches auprès de leurs autorités hiérarchiques sans succès.

Les représentants de ces policiers, qui ont requis l’anonymat, déclarent qu’ils n’arrivent plus à payer leur loyer ou subvenir aux besoins de leurs familles. Ils demandent à leur hiérarchie de résoudre ce problème pour leur permettre de travailler dans des conditions acceptables, à l’instar de leurs autres compagnons d’armes. 

« Nous demandons au Gouvernement de prêter une attention à nous policiers qui sommes déployés en Ituri pour servir la nation. Nos comptes sont bloqués. Nous venons des différentes provinces. Nous vivons difficilement, à cause du non-paiement de notre solde. Voici quatre, cinq voire six mois, notre argent n’arrive plus sur nos comptes à la banque. Nous avons des enfants à charge, nous sommes locataires… Les bailleurs menacent de nous déloger de leurs maisons à cause d’insolvabilité. Ici il n’y pas de camp pour des policiers. Nous travaillons dans des conditions difficiles. Nous escortons des véhicules de Mahagi à Bunia pour ramener des vivres à la population, dans une zone où des miliciens de la CODECO opèrent…Mais, nous ne recevons rien à la fin du mois. Nous demandons à nos autorités de nous aider à décanter cette situation », a déclaré l'un d'eux.

Le porte-parole de la police en Ituri, lieutenant Jules Ngongo qui reconnait cette situation, a invité ces policiers à la patience, assurant que les démarches sont en cours avec la hiérarchie à Kinshasa en vue de débloquer la situation.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner