Uvira : des armes de guerre découvertes dans le camp des déplacés à Mikenge

La situation est restée confuse dans la matinée de jeudi 18 juin à Mikenge, dans les hauts plateaux du secteur d’Itombwe, en territoire de Mwenga (Sud-Kivu), après une embuscade présumée tendue contre plusieurs combattants d’un groupe dirigé par le colonel mutin Michel Rukunda, alias Makanika. Selon des sources sécuritaires, des civils déplacés internes armés, habitants le camp de Mikenge, sont tombés dans le piège. Le porte-parole de l’armée au sud du Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné Kasereka qui livre cette information, avance un bilan provisoire de cinq civils interpellés pour raison d’enquête, sept armes de guerre récupérées et deux miliciens blessés par balles.  

Le capitaine Dieudonné Kasereka renseigne que l’incident s’est passé vers 4h du matin. Les FARDC disent avoir tendu une embuscade sur le chemin de retour des combattants du groupe Makanika. Ces derniers revenaient des villages Kangoo, Nyamara et Bijabo, où ils ont livré depuis lundi dernier des combats contre l’armée régulière.

Ils voulaient s’infiltrer avec leurs armes dans le camp de déplacés, lorsqu’ils ont été arrêtés et désarmés. Mais après fouille et perquisition dans ce camp des déplacés, le capitaine Dieudonné Kasereka confirme que deux autres armes et une boxe pleine de munitions de guerre ont été retrouvées cachées dans le site.  

Le président du camp des déplacés de Mikenge, Yoshua Basanda, affirme de son côté que leur site d’hébergement a été nuitamment attaqué par des hommes armés identifiés aux éléments des FARDC. Ils ont tiré de leur sommeil six personnes parmi les déplacés, deux parmi eux ont été blessés grièvement par balles. Selon lui, les déplacés de Mikenge sont victimes des combats qui se sont déroulés à Kamombo contre Makanika ; alors qu’ils n’y sont pas concernés.

Les FARDC précisent, que depuis longtemps, ce camp de déplacés est soupçonné d’héberger des miliciens et des armes de guerre.  L’armé condamne ainsi la complicité de certains leaders de la région dans ces affrontements et demande à Makanika et ses alliés de déposer les armes.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner