RDC : le prêt de la Banque mondiale va permettre de finaliser certains arriérés liés à la gratuité de l’enseignement (Ministre)

D’après le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, Willy Bakonga, l’argent que la Banque mondiale a accordé à la RDC va permettre à finaliser certains arriérés liés au processus de mise en œuvre de la gratuité pour cette année scolaire non encore achevée, mais également aider à recadrer la gestion du système éducatif congolais pour l’année prochaine. Le ministre l’a fait savoir mercredi 17 juin à Kinshasa.

Dans un communiqué publié mardi 16 juin à Kinshasa, la Banque mondiale a annoncé l’approbation d’un financement  d’un montant total de 1 milliard USD de l’Association internationale de développement (IDA) afin d’améliorer le capital humain en République démocratique du Congo (RDC).

Ce financement comprend 800 millions USD en faveur du projet pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE) et 200 millions USD de financement additionnel en faveur du projet de renforcement du système de santé (PDSS) pour améliorer la santé maternelle et infantile.

Willy Bakonga a précisé que la gratuité de l’enseignement concerne toutes les provinces du pays. Cependant cette enveloppe va dans un premier temps aider à concrétiser cette politique dans 10 provinces ciblées par la Banque Mondiale, a-t-il indiqué.

Quant à la reprise des cours et la clôture de cette année scolaire, le ministre soutient qu’il est tout d’abord impérieux que le gouvernement disponibilise au bénéfice des enfants tout le matériel nécessaire pour ne pas exposer les enfants à la maladie.

Il a enfin lancé un appel aux finalistes des humanités et du primaire à continuer à se préparer respectivement pour les épreuves de l’examen d’Etat et de l’ENAFEP, car, souligne-t-il, l’option levée par le gouvernement est d’abord de rouvrir les classes pour ces élèves.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner