Cas-info.ca : « Le ministre Eteni Longondo annonce la fin de l’épidémie d’Ebola en Ituri et au Nord-Kivu »

Le ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, a annoncé jeudi 25 juin 2020, la fin de l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans la province de l’Ituri et au Nord-Kivu, renseigne Cas-info.ca

Selon Eteni Longondo, aucun nouveau cas n’a été confirmé pour le 57ème jour consécutif, c’est pourquoi cette 10e épidémie qui avait connu une résurgence à Beni le 10 avril 2020 dernier est déclarée finie.

En dépit de son caractère complexe, cette 10e épidémie de la fièvre hémorragique a suscité également de l’espoir, fait savoir Actualité.cd. Le média en ligne indique que 111 personnes s’en sont sorties guéries « grâce aux innovations dans la lutte et dans la recherche sur les vaccins et les médicaments.

La riposte a permis l’expérimentation d’un médicament, le mAb 114, fruit de la collaboration entre INRB de la RDC et NIH aux USA rendant désormais la maladie à virus Ebola, une maladie traitable, se réjouit le portail.

D’une épidémie à une autre, Zoom-eco.net rapporte qu’Equity Bank Congo a apporté sa contribution au Fonds national de solidarité contre le coronavirus (FNSCC) en remettant au gouvernement congolais un million de dollars américains.

Réformes de la justice

La presse congolaise revient sur le sujet des propositions des lois sur les réformes de la justice. A ce sujet, Le Potentiel la réaction de Tshisekedi aux manifestations contre les lois Minaku et Sakata.

Le Président de la République a appelé les uns et les autres au calme. En fait de message d’apaisement, c’est un veto à peine voilé que Félix Antoine Tshisekedi vient d’imposer à cette triple loi controversée qui risque de constituer une crise dans la crise, en ce temps où la nation est en état d’urgence sanitaire, décortique le journal.

Le Phare qui a fouillé l’origine-jusque-là ignorée du commun des Congolais-de ces trois propositions de loi renseigne qu’elles ont été élaborées dans le laboratoire du FCC (Front Commun pour le Congo) et portées par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata.

Pour le quotidien, il s’agit, en réalité, d’une opération de rattrapage lancée par ce regroupement politique, après avoir été recalé, au niveau du Conseil d’Etat, dans son entreprise visant à placer l’ensemble de la magistrature congolaise (cours, tribunaux et parquets) sous la coupe du ministre ayant la justice dans ses attributions. C’était un coup monté contre la République en vue de la tirer vers le bas en totale violation de la Constitution.

Mais 7sur7.cd fournit 5 avis du Conseil d'Etat qui dit que le ministre de la justice n’a aucun pouvoir disciplinaire et hiérarchique sur les magistrats du parquet.

Le média en ligne résume deux de ces 5 avis en ces termes : « Le parquet est un service judiciaire créé par la loi. Il est rattaché aux cours et tribunaux et concourt à l'exercice du pouvoir judiciaire ; Le parquet exerce les missions de surveiller l’exécution des lois et des décisions de Justice, d'accomplir les actes d'instruction et de saisir les cours et tribunaux. »

Loin des débats des manifestations de rue ou des écrans de télévisions, Dépêche.cd annonce que sauf changement de dernière minute, les propositions de lois « Minaku et Sakata » seront examinées, vendredi 26 Juin, par le Gouvernement en Conseil des ministres.

D’après des sources proches du gouvernement, ces propositions de lois ont été soumises à l’examen de la Commissions des lois du Gouvernement jeudi 25 juin. Cette dernière les a examinées moyennant quelques amendements, explique le site internet d’informations.

En attendant le conseil des ministre, Sylvestre Ilunga instruit le ministre de l’intérieur de traquer et d’arrêter les auteurs des actes de vandalisme, peut-on lire dans les colonnes d’Actu-30.info

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner