Ituri : 17 morts dans deux attaques armées à Djugu

L’armée annonce avoir neutralisé dix assaillants du groupe armé CODECO et récupéré plusieurs effets militaires des mains de ces rebelles, lors d’un accrochage, mercredi 24 juin 2020 à Ndugi et Mandefu, deux entités du secteur de Walendu Pitsi dans le territoire de Djugu (Ituri).

Selon le Porte-parole des FARDC en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, les forces loyalistes, basées à Nyoka dans le territoire de Mahagi étaient en patrouille de combat lorsqu’elles se sont retrouvées face au feu de ces rebelles.

Les militaires congolais ont répondu à ces tirs, affirme le lieutenant Jules Ngongo qui dresse un bilan de dix assaillants neutralisés, cinq autres capturés, dix tenues et des bottes militaires récupérées des mains de ces rebelles.

Il ajoute que les FARDC ont également retrouvé un nombre important de munitions, ainsi que des appareils de communication de marque Motorola.

A Kpangba, sept civils ont perdu la vie dans deux attaques des hommes armés. Selon des sources de la société civile, un premier groupe de trois personnes est tombé dans une embuscade tendue par des assaillants munis d’armes à feu.

En représailles, des jeunes venus récupérer les dépouilles ont à leur tour, abattu quatre autres civils appartenant à la communauté soupçonnée d’avoir assassiné les trois premiers civils.

Ils ont également incendié plusieurs cases dans le même village de Kpangba mais aussi à Duma et Panga toujours en territoire de Djugu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner