Beni : enseignants et élèves interdits d’aller dans des écoles pour des séances d’encadrement

Aucune école de la ville de Beni dans le Nord-Kivu ne doit ouvrir ses portes pour encadrer les élèves pendant la période de l’Etat d’urgence sanitaire, a ordonné jeudi 25 juin, le chef de la sous-division provinciale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Olivier Nassor.

Il dit avoir pris cette décision après avoir constaté que certains établissements scolaires tentaient de rouvrir leurs portes, prétextant l’encadrement des élèves finalistes du primaire et secondaire en prévision de l’Examen national de fin d’études primaire (ENAFEP) et de l’Examen d’Etat.

« Personne ne doit aller à l’école, ouvrir les portes des classes, convoquer les enseignants pour les encadrements. Nous disons non. La mesure de fermeture des écoles reste maintenue jusqu’à nouvel ordre », a insisté Olivier Nassor.

Il a rappelé que Chef de l’Etat n’a pas encore décidé de la réouverture des écoles. Tenter de les rouvrir « n’entre pas dans le cadre de la décision du Président Tshisekedi. »

« Il n’y a que le Chef de l’Etat, lui seul, qui peut décider de la réouverture des écoles, compte tenu de l’évolution de la maladie de Coronavirus. Et nous nous en tenons à cette idée.  Jusqu’à nouvel ordre, les écoles restent fermées. Il appartient aux parents d’encadrer les enfants en famille, pas à l’école », a conseillé M. Nassor.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner