60 ans d’indépendance : en Ituri, la population compatit avec les victimes des attaques de CODECO

Les 60 ans d’indépendance se passent dans la méditation dans la province de l’Ituri. Plusieurs habitants contactés à Bunia affirment compatir avec les victimes des atrocités des assaillants de la milice CODECO. Depuis quelques mois, ce groupe armé attaquent des villages de l’Ituri, tuant plusieurs personnes. Ces assauts répétitifs ont occasionné des déplacements des populations qui trouvent refuse à Bunia.

Ce 30 juin 2020, la circulation est timide dans la ville de Bunia. Les motos, les véhicules qui envahissent les rues sont quasi rares. La plupart d’habitants notamment des agents de l’Etat, des institutions financières et des organisations non gouvernementales sont restés chez eux.

Selon leurs propos, ils passent cette journée dans la médiation pour compatir avec des victimes attaques de la milice CODECO.

Pour ces derniers, il n’y pas de raison de fêter dans ce contexte d’insécurité générale en territoires de Djugu, Mahagi, Irumu et Mambasa.

Une insécurité à la base de plusieurs mouvements de population, avec des déplacés estimés à plus de 10 000 personnes, installées aux sites de Kigonze, l’ISP et de l’Hôpital Général de Bunia.

Des nombreux enfants de ces déplacés circulent comme toujours dans la ville pour quémander de l’argent à quelques passants.

A cela s’ajoute la pandémie de Covid-19 qui affecte sérieusement l’économie locale à cause de la fermeture des frontières avec les pays voisins notamment l’Ouganda.

D’autres couches de la population entre autres les opérateurs économiques vaquent normalement à leurs activités sans se préoccuper de cette fête de l’indépendance. Les restaurants et les bars sont ouverts mais presque déserts.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner