Nord-Kivu : une femme tuée et des villages abandonnés lors des affrontements entre APCLS et alliés contre NDC/R


Une femme a été tuée et des villages vidés de ses habitants lors des affrontements qui se sont intensifiés dimanche 5 juillet entre le Nduma Defense of Congo Rénové, (NDC/R) de Guidon et la coalition APCLS-Nyatura, dans plusieurs villages de Kalungu et Lukweti, en groupement Bashali Mokoto, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu).
Selon le député provincial, Alexis Bahunga, ces affrontements, qui ont commencé vendredi 3 juillet, se sont intensifiés dimanche dans les villages Mashango, Buboa, Butsindo, Bwendero et Buchira, en localités de Lukweti et Kalungu.

L'élu du territoire de Masisi précise également que la coalition APCLS de Janvier Kalahiri et les Nyatura de Jean-Marie ont lancé des attaques successives contre les positions des NDC/Rénové, qui occupent la zone depuis déjà 6 mois.

Alexis Bahunga qui déplore la mort d’une femme, tuée dans ces combats, annonce qu'une autre est grièvement blessée et acheminée à l'hôpital à Nyabiondo.

De son côté, le président de la société civile de la chefferie des Bashali a déclaré que tous les 5 villages se vident, depuis dimanche, de ses habitants. Ces derniers se dirigent vers le centre de Nyabiondo et le village de Bukombo notamment, dans le secteur Osso Banyungu.

Ces sources déplorent l’absence totale des forces de sécurité et de défense dans les deux localités affectées par ces batailles.
Elles demandent au gouvernement d’y déployer des unités FARDC pour la sécurité des civils qui, selon elles, vivent dans cette instabilité sécuritaire et sous l’emprise des groupes armés depuis plusieurs années déjà.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner