Nord-Kivu : calme précaire à Pinga après des affrontements entre deux factions dissidentes de NDC/R

Un calme précaire semble prévaloir vendredi 10 juillet, à Pinga, dans le territoire de Walikale, à plus de 150 Km de Goma (Nord-Kivu). Cette cité a été, toute la journée jeudi, le théâtre de violents affrontements entre deux factions dissidentes du groupe Nduma Defense of Congo, NDC-Rénové, de Mwisa Guidon.

 
Selon les sources sécuritaires et celles de la société civile locale à Pinga, les crépitements des balles qui ont commencé à l’aube, jeudi 9 juillet, se sont tus à la tombée de la nuit.

Les habitants qui ont passé la nuit en brousse, fuyant ces affrontements, rentrent progressivement dans leurs villages, ce vendredi matin. Mais pour ces sources, ce retour est observé seulement dans les localités de Nkasa et Bushimoo. La localité de Katanga, l’épicentre de ces accrochages de jeudi, et où des pillages des biens des civils ont été enregistrés, reste encore vidée de ses habitants.

Ces combats surviennent après l’annonce de la dissidence mercredi 8 juillet au sein du groupe armé NDC/Rénové. Certains responsables du mouvement, conduits par un certain Gilbert Bwira, ont annoncé avoir désavoué l’actuel chef milicien Guidon Simwiray.
Ces combats, qui ont été violents à Katanga, auraient causé plusieurs morts dans les deux camps dissidents, et au moins 3 civils ont été blessés, dont deux grièvement, selon les sources concordantes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner