Ebola à Mbandaka : la population hostile aux activités de riposte à Air-Congo, bastion de l’épidémie

La population est hostile aux activités de riposte contre le virus à Ebola dans le quartier Air Congo, bastion de l’épidémie dans la ville de Mbandaka (Equateur). D’après le bulletin d’information du Bureau de coordination des Affaires humanitaires (OCHA) du 14 juillet, aucune équipe de riposte n'a été opérationnelle toute la journée, a indiqué OCHA.

L’agence onusienne renseigne pourtant que la zone de santé de Mbandaka, qui abrite le quartier Air-Congo, a le nombre élevé des cas confirmés d’Ebola, hors du Centre de traitement.

Air Congo compte le nombre élevé des décès communautaires. Depuis l'annonce le 1er juin dernier de la résurgence du virus Ebola, l’épidémie a déjà atteint 6 zones de santé. Il y a un cumul de 52 cas positifs, dont 21 décès et 11 guéris.

En dehors de la résistance communautaire, les équipes de riposte sont aussi butées aux difficultés de mobilité et de communication dans la zone de santé de Bolomba, ajoute le Bulletin d'information d’OCHA

La mission inter-agence ACF, OCHA, OMS et UNICEF, qui s'y est rendue le mardi, a noté la faible mobilité des équipes de riposte à travers les 29 aires de santé que compte la zone.

Ce qui retarde l'acheminement des prélèvements autant que la communication des résultats des tests. D'où la nécessité d'installer un laboratoire à Bolomba, préconise OCHA.

A ces difficultés s’ajoute aussi la faiblesse de prise en charge des malades et des cas suspects. Plusieurs parmi eux se sont évadés des centres de transit et de traitement, avec risque d'aller propager le virus, craint OCHA.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner