RDC : ACAJ appelle à la transparence dans le dossier Global Witness et PPLAAF contre Dan Gettler et Afriland first bank

L’Association congolaise pour l'accès à la Justice (ACAJ) invite Global Witness et PPLAAF à produire ses preuves à charge d’Afriland First Bank CD et de Dan Gettler devant la justice française. Elle a lancé cet appel, mercredi 15 juillet, lors d’une conférence de presse organisée mercredi 15 juillet à Kinshasa.

Dans son rapport intitulé « Des sanctions, Mines de rien » publié mercredi 1er juillet, Global Witness et PPLAAF (, la plateforme de lanceurs d’alertes d’Afrique) ont recommandé au gouvernement congolais d’adopter des mesures conservatoires contre Dan Gertler, l’homme d’affaires Israélien accusé de blanchiment des capitaux. Ce rapport ordonne aussi la saisie et le gel de tous les biens lui appartenant.

Pour l’ACAJ, les incriminés dans le blanchiment, devraient aussi aider les instances judiciaires saisies à obtenir les moyens de défense en leur possession pour fixer le peuple congolais en donnant toute la transparence nécessaire dans ce dossier.

Citée dans le rapport de Global Witness et PPLAAF sur Dan Ketler et le pillage des ressources naturelles en RDC, Afriland Fisrt Bank porte plainte à Paris contre ces ONG.

Afriland First Bank les accuse de pratiques de corruption dans leur enquête. Elle parle des documents bancaires volés en son sein et falsifiés afin d’incriminer son client Dan Gertler. Actes juges déloyales et répréhensibles selon la plainte déposée au tribunal judiciaire de Paris par les avocats de Afriland Bank.

ACAJ recommande par ailleurs à la Banque centrale du Congo de renforcer la conformité opérationnelle des banques congolaises aux standards internationaux pour lutter contre le blanchiment des capitaux.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner