Nord-Kivu : les FARDC promettent de relever les militaires à Ngadi après l'attaque des présumés rebelles ADF


« Nous allons articuler un peu les unités dans leurs positions pour donner une autre force aux opérations », a déclaré le Lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole ad intérim des opérations Sokola 1, Secteur Grand Nord mardi 21 juillet à Radio Okapi.

Cette déclaration est la réponse à l’attaque de Ngadi par les présumés rebelles ADF, dans la nuit de dimanche à lundi 20 juillet qui a fait 2 morts.
D’après lui, le nouveau commandant des opérations militaires est déjà à pied d’œuvre pour relever des militaires en position dans ce quartier périphérique. 

"Au niveau du secteur opérationnel Sokala1 Grand Nord nous sommes en train d’organiser les choses pour que ça avance très vite, je pense qu’un militaire normalement ne peut pas rester plus d’une année, deux ans au-delà dans une zone parce qu’il va se familiariser avec la population, il va se marier là-bas. Le nouveau commandant secteur opérationnel a ça dans sa tête et je pense que peut être une semaine ça sera chose faite, nous allons remplacer les unités, nous allons un peu articuler les unités dans leurs positions pour donner une autre force à ces opérations", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le Lieutenant Mwalushayi a encouragé la population locale et la société civile à continuer de collaborer avec l’armée. 

"Nous demandons à cette population de garder son calme nous sommes en train de travailler. Nous travaillons chaque jour il y a toujours des tentatives d’incursion dans d’autres villages que nos éléments repoussent, et aussi il y a des actions positives que nous menons. A la société civile de continuer toujours à nous appuyer avec des informations et non pas à s’alarmer nous faisons face à un ennemie qui n’a rien à perdre", a-t-il estimé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner