Le personnel de l’Université Officielle de Bukavu contre la mesure de Thomas Luhaka visant à valider le diplôme de 3e cycle d’ici 2022


Les assistants, chefs des travaux ainsi que le personnel administratif et ouvrier de l’Université Officielle de Bukavu (UOB) ont adressé jeudi 23 juillet un mémorandum au ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka, dans lequel ils protestent contre une note du ministre qui menace de renvoyer tout assistant ou chef des travaux qui n’aura pas validé son diplôme de 3e cycle d’ici 2022.

En même temps, ils dénoncent une faible rémunération salariale par rapport aux professeurs. 

‘’Au sujet des rémunérations, nous formulons les revendications suivantes : la mécanisation de tout le personnel pour le paiement du traitement d’activité en respectant la tension salariale légale. L’alignement sans procrastination, de tous les agents pour la prime institutionnelle. La correction de la prime institutionnelle selon les grades depuis la période de nomination. L’amélioration de l’enveloppe de cette prime en réduisant les écarts vertigineux entre les corps soit l’équivalent en Francs Congolais de 3.000 $ pour un chef de travaux, 2.000 $ pour un assistant de deuxième mandat et 1800 $ pour un assistant de premier mandat", a déclaré la porte-parole du corps scientifique et du personnel administratif de l’UOB, Brigitte Akonkwa. 

Par rapport à la formation, ils préconisent la mise en place d’une ligne budgétaire réaliste, aménageant un fonds de soutien à la formation du personnel scientifique ainsi qu’une clé de répartition objective entre différentes institutions dans les conditions de transparence et d’équité. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner