Sud-Kivu : arrestation de quatre ressortissants Burundais pour immigration illégale à Fizi


Quatre ressortissants Burundais, dont une femme et trois hommes, ont été arrêtés mardi 21 juillet alors qu'ils naviguaient sur un petit bateau qui accostait à la plage de Lulinda vers 5 heures du matin (3h TU), dans le secteur de Tanganyika, en territoire de Fizi (Sud-Kivu). 

Selon le chef de secteur de Tanganyika, John Mulondani, les acteurs de la sécurité soupçonnaient ces personnes d'être des immigrants illégaux. La femme a réussi à s’échapper lors des audiences, mais les trois hommes sont aux arrêts. 

Les trois hommes ont indiqué être des résidents de Minago, au Burundi voisin. Ils ont déclaré qu'ils étaient des réfugiés du camp de Lulinda-Lusenda, mais les agents du camp de réfugiés de Lusenda ne les ont pas reconnus. Ces personnes ont été transférés au cachot des FARDC à Mboko avant d'être transférés à Uvira pour des investigations complémentaires.

« Il y a des problèmes aussi sécuritaire que d’ordre social au niveau du Burundi qui puissent faire à ce que les gens là-bas se déplacent ou se réfugient ici chez nous. Dès lors qu’il y a six, deux ou trois qui ont été déjà capturés et qui ont été emmenés à la hiérarchie, alors nous sommes entrain de mener des enquêtes pour nous rassurer qu’ils sont des infiltrés, des réfugiés ou s’ils sont des immigrés clandestins », a précisé le chef de secteur de Tanganyika, John Mulondani. 

La société civile, elle a dénoncé des cas d'immigration illégale, d'infiltrations et de recrutement présumé de réfugiés burundais. Ces cas persistent dans la région de Lusenda-Mboko en relation avec les affrontements de groupes armés en cours dans les hauts plateaux. C’est le cas d’un pasteur d’une église locale de Lusenda, ressortissant du Burundi, qui a été arrêté vendredi 17 juillet sur des allégations de recrutement.

Les FARDC affirment les avoir mis en détention et les enquêtes sont toujours en cours.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner