Nord-Kivu : l'intersyndicale de la santé dénonce le détournement des fonds de 150 structures sanitaires à Butembo


L’intersyndicale de la santé, Pool de Butembo, a dénoncé dimanche 26 juillet ce qu’elle qualifie de détournement de fonds destinés à plus de cent structures sanitaires de la ville de Butembo (Nord-Kivu) retenus dans le projet PIRC/FOSA.

Il s’agit d’un projet qui consistait à renforcer les mesures de prévention des infections dans les structures sanitaires.

D’après le coordonnateur de l’intersyndicale de Butembo, Vake Okello, c'est un projet initié en août 2019 pour une période de trois mois par la sous-coordination de la riposte contre Ebola de Butembo et exécuté par l’OMS.

"Ce projet était pour 3 mois et ça concernait 150 structures (sanitaires) en ville de Butembo où nous avons deux zones de santé dont 80 structures en zone de santé de Katwa et 70 structures en zone de santé de Butembo. On a eu à payer 30% du premier mois. Et les structures réclamaient les 100% du 2ème mois, 100 % du 3ème mois et les 70% du 1er mois. Et nous avions écrit à l’époque une lettre à la coordination (de la riposte contre Ebola) pour vouloir savoir qu’est-ce qui n’allait pas dans ce projet, et 4 syndicats avaient signé cette lettre je cite, le SYNAMED cellule de Butembo, USSP (Union des Structures Sanitaires Privées/RDC), il y a la SOLCICO, il y a le SYNCAS. Mais, à cette lettre on n’avait pas eu de suite. C’est comme ça qu’on avait initié une 2ème correspondance pour dénoncer une résiliation unilatérale de ce contrat. La réponse qu’on nous a donné, on nous a révélé que le partenaire OMS qui était le responsable du projet n’avait pas signé le contrat. Quand nous posons la question aux structures, aucune copie de ce contrat n’existe dans leurs structures. Et nous avons compris que c’était un vol qui a été préparé", a indiqué Vake Okello qui précise que sur trois mois, seul le premier mois avait été payé en partie.

Pour sa part, le chef d’antenne intérimaire de la division provinciale de la santé de Butembo, Guy Makelele, a fait savoir qu’il s’est imprégné de cette question afin d’en savoir plus. Il déclare n’avoir trouvé aucune copie du contrat signé à ce sujet entre l’OMS et les structures sanitaires bénéficiaires dudit projet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner