Nord-Kivu : affrontements entre deux factions du NDC-Renové à Kaseke, 16 morts

Seize personnes ont été tuées et douze grièvement blessées lors de violents affrontements entre les deux factions du NDC-Rénové signalés dans la nuit de vendredi à samedi 1er août à Kaseke, dans le groupement Ihana au Nord-Kivu.

Les sources locales et l’armée qui donnent ce bilan provisoire indiquent les 12 blessés sont comptés dans le camp de NDC-Rénové dirigé par Guidon Shirayi Muissa et de deux combattants ont été tués du côté du NDC Bwira.

Les affrontements entre les deux ailes dissidentes du NDC-Rénové ont éclaté aux environs de 18 heures vendredi, lorsque les combattants dirigés par Gilbert Bwira, ont attaqué le village de Kaseke, l’une des positions avancées du NDC-R de Guidon dans le groupement Ihana. Il s’en suivi des violents combats à l’arme lourde entre les deux dissidents.

Dans un village déjà vidé de sa population, les combats ont duré plusieurs heures et c’est aux environs de 22 heures que les armes se sont tues. Le bilan encore provisoire avancé par les sources de la société civile du groupement Ihana et confirmé par les sources de l’armée à Pinga, fait état d’une dizaine de combattants tués du coté de Guidon ainsi que de plusieurs armes et munitions saisies par Bwira dont les armes lourdes.

Du côté de Bwira, on parle de deux combattants tués pendant les combats. Les combattants du NDC-Rénové dirigé par Gilbert Bwira, se seraient actuellement repliés dans le territoire de Masisi.

Tous les blessés de deux cotés, sont actuellement pris en charge à l’hôpital de Pinga où ils sont arrivés dans la nuit de vendredi, le jour des affrontements.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner