Nord-Kivu : 3 pêcheurs congolais torturés par la marine Ougandaise

Trois pêcheurs congolais ont été arrêtés puis torturés et leurs matériels de pêche emportés par la marine Ougandaise sur le lac Edouard. L’incident s’est déroulé, le samedi dernier, vers la côte Est du lac Edouard, en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu. 

La Fédération des comités des pêcheurs individuels du lac Edouard FECOPEILE décrie ce énième incident qui porte préjudice aux pêcheurs congolais. Elle demande au gouvernement congolais de s’impliquer urgemment, de baliser les frontières lacustres entre la RDC et l’Ouganda afin d’assurer leur protection.  

D’après le secrétaire général de la FECOPEILE, un pêcheur congolais a succombé à ses blessures, dimanche, suite aux tortures lui infligées par la marine Ougandaise, il y a quelques jours.  

Le week end dernier, trois autres pêcheurs congolais ont été arrêtés, torturés avant d’être relâchés par la même marine. Ils seraient accusés d’avoir violé les frontières lacustres. Josué Mukura déplore ces incidents qui, selon lui, deviennent récurrents. 

Il demande aux gouvernements congolais et Ougandais, de mettre en place une force conjointe pour réduire les conflits liés à la pêche sur ce lac.   

Selon toujours Josué  Mukura, douze pêcheurs clandestins Ougandais ont été aussi arrêtés par la marine congolaise, il y a deux semaines. Ils sont transférés au parquet de Rutshuru où ils seront jugés conformément aux lois de la RDC. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner