Bukavu-COVID-19 : Le port des masques obligatoire à partir de lundi 31 aout

Le contrôle du port obligatoire des masques de protection contre la COVID-19 a commencé lundi 31 août sur la ville de Bukavu au Sud-Kivu. Cette mesure avait été prise par le gouvernement provincial pour stopper la propagation de cette pandémie. Toutefois, la police est déployée dans les carrefours en utilisant une méthode pédagogique, avant l’étape de répression avec paiement des amendes. 

Le marché de Nyawera est un carrefour important au cœur du centre de ville de Bukavu. C’est là qu’une dizaine de policiers est déployée pour faire exécuter la décision du gouvernement provincial de faire respecter les mesures barrières contre la COVID-19.

L’heure n’est pas encore au paiement des amendes. Les policiers sensibilisent uniquement les passants, en guise d’avertissement. Ceux qui n’ont pas de masques sont invités de les acheter dans une pharmacie à proximité.

Cependant, ce déploiement policier n’est effectif que dans un seul carrefour de la ville. Conséquence, beaucoup de citoyens enlèvent leurs masques une fois cette barrière policière traversée. En effet, la population de Bukavu néglige le port du masque, depuis la levée de l’état d’urgence sanitaire décrété en RDC à la suite de la COVID-19.

Le nombre de contaminations au Coronavirus est stable. Un nouveau cas positif a été confirmé à Bukavu le 25 août, après plus de 6 semaines sans nouveau cas. Ce qui ramène le cumul à 298 cas confirmés, dont 249 malades guéris et 46 personnes décédées de cette maladie au Sud-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner