Bunia : reprise d’activités après l’invasion de la milice CODECO

Le calme est revenu depuis ce samedi 5 septembre matin dans la ville de Bunia (Ituri), après le retrait des assaillants de la CODECO qui l’avaient envahie la veille. Toutes les activités ont repris normalement. Cependant, des militaires des FARDC et des policiers sont encore déployés à certains endroits pour sécuriser la ville.

La ville de Bunia s’est réveillée dans son ambiance habituelle. Les finalistes du secondaire, qui avaient suspendu vendredi les préliminaires de l’examen d’Etat, se sont rendus ce matin dans leurs centres respectifs. Les étudiants des différentes institutions d’enseignement supérieur et universitaire ont également repris les cours.

Au centre-ville de Bunia, les banques, les boutiques et magasins ainsi que les différents marchés fonctionnent normalement. La circulation est fluide dans les différentes artères de la ville.

Le même décor est observé aux alentours de la prison, qui était assiégée la veille par les miliciens. Certains habitants, qui avaient abandonné leurs domiciles par peur des affrontements entre l’armée et cette milice, ont regagné leurs maisons.

A certains endroits stratégiques, notamment à la Tribune située au boulevard de libération, des militaires armés assurent la sécurité. Cependant, certains habitants indiquent que des miliciens armés sont perceptibles à la périphérie du quartier Kindia, qui partage la limite avec le groupement Penyi ; où sont regroupés ces hommes armés.

Les autorités locales réitèrent la détermination du gouvernement à protéger la population, pour que cet incident ne se répète plus.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner