RDC : l ’UDPS exige un recensement rapide des Congolais en prévision des élections de 2023

Le président de la commission Politique administrative et juridique de l’UDPS/ Tshisekedi encourage le gouvernement à doter l’Office national de l’identification de la population (ONIP) des moyens conséquents pour procéder rapidement au recensement général et scientifique des Congolais. Dans un point de presse dimanche 7 septembre 20 à Kinshasa, Me Jimmy Ambumba Linganga a déclaré que ce recensement était indispensable et incontournable, dans la mesure où il va faciliter à la Commission électorale d’avoir un fichier de l’Etat civil à même de lui permettre d'identifier les électeurs.

« Il n’y a que le recensement qui doit nous déterminer le nombre exact des congolais, pas les statistiques sommaires. Nous devons avoir un recensement scientifique, qui va également nous permettre de savoir, qu’est-ce le Congo représente au commun des mortels » a-t-il déclaré avant d’ajouter que lorsqu’il y a la volonté politique, rien ne peut gêner ou mettre en mal le processus. « Juste une simple volonté politique suffirait à ce que nous puissions nous organisée conséquemment, par rapport à ça, et en 2023, on aura les élections. » 

Il a par ailleurs exhorté les scientifiques et juristes congolais de chaque fois éclaircir l’opinion publique sur des questions politiques et juridiques qui fâchent, au lieu de continuer à alimenter la polémique à travers les médias et les réseaux sociaux. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner