Ituri : le chef de localité Saikpa et un militaire tués par les miliciens de CODECO


Des miliciens de la CODECO ont abattu lundi 7 septembre le chef de la localité de Saikpa, à une dizaine de kilomètres à l’Est de Bunia, en chefferie de Bahema Banywagi, dans le territoire de Djugu (Ituri). Aussi, un autre groupe de ces assaillants a attaqué une position des FARDC à Bambou, à environ 40 kilomètres au nord de Bunia, tuant un militaire des FARDC.

Des sources concordantes renseignent que le chef de localité de Saikpa revenait de champs avec son fils lundi en début d’après-midi. Ils sont tombés dans une embuscade tendue par des miliciens de la CODECO. Ces derniers ont tiré sur lui et il est mort sur place. Son fils a réussi à s’échapper et a alerté des membres de la famille.  

Ce meurtre a suscité une vive tension en chefferie de Bahema Banywagi. La population fustige les multiples exactions de la milice CODECO, notamment des vols de vaches. Cette situation est décriée depuis le regroupement de ces miliciens il y a environ un mois à Ezekere, à une dizaine de kilomètres de Bunia.
 
Ces miliciens ont également attaqué lundi vers 19 heures une position des FARDC à Bambou en territoire de Djugu. Deux militaires, qui étaient commis à la garde, ont été blessés par balles. L’un, au ventre et il a succombé ce mardi matin à l’hôpital général de Bambou. Cette situation a créé la panique au sein de la population locale, qui a retrouvé la quiétude à la suite de l’intervention de la délégation des anciens seigneurs de guerre qui se retrouvait dans la zone.

Face à cette situation, les autorités coutumières déplorent que cette milice continue de commettre des exactions en violation de l’accord de paix signé avec les émissaires du Chef de l’Etat. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner