RDC : la proposition du FCC pour l’élection du président par le parlement est de nature à créer le chaos », Christopher Ngoy

Le coordonnateur de la société civile du Congo, Christopher Ngoy a  rejeté l’idée de certains cadres du FCC de voir le président de la république élu par les parlementaires. Selon lui, il s’agit d’une intelligence nuisible qui est de nature à créer le chaos en RDC.   

« C’est une intrigue, une intelligence nuisible par rapport au souverain primaire qui selon l’article 5 de la constitution doit choisir directement ses représentants dans les institutions. Le FCC est en train de montrer [qu’il est] en perte de vitesse. Ils [cadres FCC) veulent contourner  justement ce souverain primaire. Nous n'accepterons pas qu’il y ait des présidents choisis par un groupe d’individus dont eux-mêmes l’élection pose beaucoup des doutes  et que ces gens puissent nous diriger. Ça, c’est entraîner le pays vers le chaos inutilement. Nous déconseillons une telle approche et tous ceux qui vont soutenir une telle approche seront tenus pour responsables de tout ce qui pourrait advenir. Raison pour laquelle nous ne nous trompons pas en récoltant les signatures à travers le pays pour une pétition qui demande la dissolution de cette assemblée nationale. Elle est à la base de toutes les crises que nous connaissons et elle continue à peaufiner d’autres crises à venir ». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner