Nord-Kivu : des malades délogés à Kanyabayonga à cause d'un conflit foncier

Les malades internés au Centre de santé Singamwambé de Kanyabayonga en territoire de Libero ont été chassés de leurs salles d'hospitalisation mercredi 9 septembre, au cours de l'exécution d'une décision judiciaire d'un conflit foncier opposant une famille de la place à l'Eglise Adventiste qui gère ce centre de santé.

D'après l'infirmier titulaire de cette formation sanitaire, Jeannot Mbusa Muvunga, l’opération a été exécutée autour de 13heures (11h TU) par un greffier qui serait venu du tribunal de paix de Lubero, accompagné de la police et des membres de la famille se réclamant propriétaire de la concession qui abrite le centre de santé Singamwambé.

Huit malades, dont un gravement, ont été contraints de quitter leurs lits. Trois femmes qui venaient d'accoucher ont subi le même sort. Ces dernières sont prises en charge dans la maison d'un particulier dans le même quartier, a-t-il expliqué.

Le bourgmestre de Kanyabayonga, Paluku Heri Vutseme, se dit choqué de cet acte qu'il qualifie d’inhumain. Il affirme par ailleurs que ce dossier est en appel au niveau du tribunal de grande instance de Butembo.

Heri Vutseme appelle également sa hiérarchie à s'y impliquer car, dit-il, jusqu'à présent, les biens des personnes délogées sont abandonnés en plein air.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner